Arthur & Manon » Le Vin » 3 raisons d’investir dans un Groupement Foncier Viticole
avantages du gfv
Le Vin

3 raisons d’investir dans un Groupement Foncier Viticole

Le groupement foncier viticole est une association de particuliers qui décident d’investir dans les vignes. Ils constituent ainsi une SCPI sous forme de patrimoine foncier dans lequel chacun détient des parts rémunérés à hauteur de son apport. Pour savoir pourquoi y investir, ces trois arguments pourraient vous orienter. 

Investir simplement dans un secteur rare et sécurisé 

Investir dans les vignes reste encore une pratique peu connue, notamment lorsqu’il s’agit des appellations prestigieuses comme les gfv bourgogne. Un groupement viticole ne peut être mis en place que dans la limite des vignobles existants. Cela limite considérablement le nombre de personnes qui peuvent accéder à ce type d’investissement. De plus, il ne suffit pas de vouloir acheter des parts dans un Groupement Foncier Viticole pour en disposer. En effet, il faut forcément s’inscrire sur une liste d’attente dans la plupart des cas, le temps que le lancement du groupement viticole soit effectif. C’est une procédure accessible par exemple chez boursorama scpi ou sur les sites de gfv en ligne

Par ailleurs, cet investissement est considéré comme un placement plaisir dans la mesure où il est très peu contraignant. En réalité, l’investisseur se contente simplement d’acheter des parts de gfv à vendre dans la liste des gfv disponibles. Le domaine est ensuite confié à un vigneron qui l’exploite et produit du vin. En tant qu’investisseur, vous recevez au moment opportun votre fermage soit en nature ou en numéraire ou sous les deux formes. Vous jouissez du vignoble sans avoir à subir les contraintes liées à l’exploitation. 

Enfin, le capital injecté en investissant dans les vignes est sécurisé. Les risques de déperdition sont minimes dans ce secteur et les augmentations des valeurs des terres sont contrôlées annuellement par un représentant ministériel. 

Bénéficier d’une fiscalité allégée 

Les investisseurs en groupement viticole profitent de nombreux avantages fiscaux, en l’occurrence au niveau de l’impôt sur le revenu et sur l’IFI. Dans le premier cas, sous réserve du respect de certaines conditions, les propriétaires de parts en gfv jouissent d’une réduction de 18% sur leur investissement. Le plafond de celui-ci est fixé à 50 000 euros pour les célibataires et le double pour les couples. 

Pour ce qui est de l’impôt sur la fortune immobilière, il est calculé sur la valeur des parts de gfv détenus par l’investisseur. Une exonération pouvant atteindre un taux de 75 % y est appliquée, toujours en tenant compte de certains critères précis. C’est de ce fait un investissement plus rentable que les acquisitions foncières classiques. 

Profiter d’une rentabilité stable sur le long terme 

Pour avoir un bon retour sur investissement, il faut choisir des groupements viticoles ayant une bonne notoriété à l’instar des gfv bourgogne. De ce fait, l’exploitation est faite sur le long terme, ce qui garantit des revenus sur une longue période. En règle générale, le rendement des gfv varie entre 1 et 5 %. Plus encore, lors de la commercialisation des vins, c’est le tarif propriétaire qui est appliqué aux investisseurs. De quoi se constituer une cave de choix à moindre coût, tout en ayant des avantages numéraires constants sur le long terme.